certificat.jpg
00:00 / 02:13

Qu’est-ce qu’un certificat de ramonage ?

Qu’est-ce qu’un certificat de ramonage ?

 

Mais pourquoi diable aller s'embêter avec un ramoneur professionnel pour obtenir un certificat de ramonage, quand on se sent parfaitement capable de nettoyer notre conduit de cheminée nous-même ?

 

Pour la simple et bonne raison qu'en cas d'incident avec notre cheminée, ce petit papier peut nous sauver la mise.

Explication : une cheminée mal ramonée, c'est la porte ouverte à tous les dangers (incendies, intoxications...).

Or le ramonage est une obligation légale.

 

Alors en cas de dommage, si notre assureur considère que la cause du sinistre est le mauvais entretien de notre conduit, il ne nous couvrira pas.

La totalité des frais sera donc à payer de notre poche.

Et en plus de notre responsabilité financière, on risque également des poursuites légales s'il y a des victimes.

Mais si on leur fournit le précieux certificat attestant de la vacuité du conduit sur toute sa longueur, impossible pour l'assurance d'invoquer le défaut d'entretien.

 Le certificat de ramonage est donc une protection indispensable ! Alors on le range précieusement car en cas d'incident, lui seul nous permettra d'être couvert à 100%.

La loi précise d'ailleurs qu'il « doit être conservé par l'usager pour pouvoir être produit à la requête des autorités compétentes ». Obtenir un certificat de ramonage,

c'est donc se prémunir et se garantir une tranquillité d'esprit !

A noter : il est très important que le certificat mentionne la vacuité du conduit sur toute sa longueur.

 Cette petite précision prouve bien à l'assurance que le ramonage a été effectué intégralement.

Si malheureusement le certificat de ramonage présentes des anomalies visuel (exemple arrivée d’air absente, hauteur de la souche insuffisante, écart au feu non respecté…), le ramoneur fumiste peux vous orienter sur la remise en conformité ou faire appel a l’installateur pour résoudre le problème.